Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château de Bermicourt

Dossier IA62002853 réalisé en 2010

Fiche

Dénominations château
Aire d'étude et canton Communauté de communes du Saint-Polois
Adresse Commune : Bermicourt
Lieu-dit : Libessart
Adresse : 2 rue de Libessart
Cadastre : 1988 A 364 ; 1988 A 360

L'actuel château a sans doute était bâti par à Louis-Ferdinand Rouvroy de Liberssart, mort en 1836. Sa fille Marie-Justine reçoit cette "maison de campagne" en héritage. Mariée à Bon-Joseph Lallart, futur maire d'Arras et député, elle cède Bermicourt à sa soeur, Elisabeth de Hautecloque. L'architecte Clovis Normand mentionne avoir travaillé à Bermicourt en 1861. Il pourrait avoir construit la galerie à baies en plein cintre sur la cour d'honneur. Le château reste ensuite dans cette famille. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le château fut le quartier général du Tank Corp du général Ellis. Les écuries ont été réaménagées au 20e siècle pour accueillir un restaurant et des chambres d'hôtel. (Seydoux P., Gentilhommières de l'Artois et du Boulonnais, t.I, Arrageois, Béthunois, Ternois, Ed de la Morande, 1991)

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1861
Auteur(s) Auteur : Normand Clovis, architecte

Le château en pierre de taille est accessible par une drève qui part du centre du village. Proche de la route départementale, il en reste néanmoins protégé par un écran d'arbres. Le domaine se compose d'un vaste parc et de communs comprenant des écuries et des granges. Le château présente un corps central de sept travées avec un rez-de-chaussée en légère avancée ; il est flanqué d'ailes plus basses en léger retour destiné à rattraper l'avancée du rez-de-chaussée du corps central ; ces ailes possèdent également un étage carré. L'élévation ne possède pas l'attique habituel de l'art néo-classique. Elle est couverte d'une terrasse annoncée par une corniche denticulée. Proches de la drève d'entrée, les écuries, construites en pierre de taille sur un soubassement en grès, comprennent deux corps de bâtiment parallèles en vis-en-vis joints de part et d'autre par des murs de clôtures ouverts de larges porches, délimitant une cour. Un pigeonnier carré s'élève au fond de celle-ci.

Murs calcaire
brique
grès
Toit ardoise, tuile flamande
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvrements
Couvertures toit à longs pans croupe
toit polygonal
Statut de la propriété propriété privée
(c) Memoriae ; (c) Communauté de communes du Saint-Polois ; (c) Région Hauts-de-France - Inventaire général - Hanquiez Delphine - Aycard Julie