Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Sainte-Thérèse

Dossier IA59002638 réalisé en 2005

Fiche

Vocables Sainte-Thérèse
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Nord - Maubeuge-Sud
Adresse Commune : Maubeuge
Adresse : rue de Grattières
Cadastre : 2005 AT 160

D'après des témoignages oraux, un premier lieu de culte, une simple salle, était implantée dans l'immédiate après-guerre face à l'actuelle chapelle Sainte-Thérèse, dans le quartier de Montplaisir-Grattières, éloigné des églises existantes. Vers 1945, M. Cognaut (?) fait don d'un terrain pour l'érection d'une chapelle. Sous l'impulsion de l'abbé Hardy, puis de l'abbé Joseph Bras, celle-ci est construite à partir de 1947 par des ouvriers des entreprises du secteur, grâce aux dons en nature des usines et entreprises d'Hautmont et de Maubeuge et aux souscriptions des paroissiens. Elle est consacrée vers 1949-1950. Il s'agit ainsi d'une réalisation artisanale, édifiée grâce à la main-d'oeuvre et au savoir-faire des habitants du quartier. Sainte-Thérèse est ensuite érigée en paroisse à Maubeuge en 1954, avant d'être rattachée à Hautmont dans les années 1960. En 2012, une tempête a lourdement endommagé l'édifice qui est aujourd'hui détruit.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle , (détruit)

La chapelle en brique, à ossature métallique, est de plan rectangulaire. Elle présente un unique vaisseau de cinq travées éclairé par des ouvertures en arc brisé. Une rangée de salles a été ajoutée au côté droit de l'édifice postérieurement à sa construction. Un simple clocher-signal en bois porte des hauts parleurs. L'église renferme un autel réalisé par l'entreprise Leriche, établie à Maubeuge.

Murs brique
Toit matériau synthétique en couverture
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvertures toit à longs pans
États conservations détruit après inventaire
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général - Frémaux Céline - Mazella Christine - Guillot Catherine