Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Calvaire, oratoires Sainte-Thérèse-de-Lisieux et Notre-Dame-de-Lourdes

Dossier IA59002244 réalisé en 2003

Fiche

Vocables Sainte-Thérèse-de-Lisieux, Notre-Dame-de-Lourdes
Dénominations calvaire, chapelle
Aire d'étude et canton Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut - Marchiennes
Adresse Commune : Bouvignies
Adresse : route de Flines , rue du Fief , rue du Petit-Hem
Cadastre : 2003 C 0967

Un calvaire figure sur le plan des terres et de la seigneurie établi pour le marquis de Nédonchel en 1781 (AD Nord, Plan Douai 94). Celui visible aujourd'hui a été réalisé entre 1928 et 1930. Les robiniers ont été plantés en 1920 par Jules Durieux. Les chapelles disposées de part et d'autre de la croix portent une plaque commémorative mentionnant leur commanditaire, Jean-Baptiste Dubuissez, et la date de 1928. Les statues originelles de la Vierge Marie et saint Jean de la Croix ont été remplacées par une statue en plâtre de sainte Thérèse de Lisieux, offerte par Cécile Wartelle-Carpentier, et une statue de Notre-Dame de Lourdes offerte par Cécile Hadoux-Delrue. La croix du calvaire a été réalisée par le maréchal-ferrant Albert Eloire et son neveu Laurent Eloire. L'ensemble a été inauguré en 1930. Des processions ont eu lieu jusqu'en 1965.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1928, porte la date
Auteur(s) Auteur : Eloir Albert, ferronnier,
Auteur : Eloire Laurent, ferronnier,
Personnalité : Dubuissez Jean-Baptiste, commanditaire, attribution par travaux historiques

L'ensemble est situé sur une butte artificielle d'environ 20 m de diamètre et 4 m de haut, ceinte par un muret, plantée de robiniers faux-acacias, accessible par un escalier en pavés. Le calvaire est situé au sommet, les deux chapelles sont disposées de part et d'autre, de manière symétrique, légèrement en contre bas. La croix est en fonte (?), dressée sur un soubassement cimenté. Les chapelles sont de plan triangulaire (1,50 m de façade et de côté, 2,90 m de haut), sur un soubassement en ciment, élevées en brique et placage et moulurations en ciment. Une niche à arc en plein-cintre abrite la statue. Une plaque de fondation en carreaux de faïence jaune, disparue sur la chapelle de gauche (sainte Thérèse de Lisieux), porte l'inscription en lettres bleues : érigée par Jn Bte Dubuissez en 1928. Les chapelles sont couronnées d'une croix métallique.

Murs brique
ciment
fonte
faïence
Jardins groupe d'arbres
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Nord : Série Cartes et Plans : Plan Douai 94.

Bibliographie
  • MONNIER, Bernard. Circuit des chapelles de Bouvignies. Bouvignies : Association Bouvignies hier et aujourd'hui, mars 2003.

(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général ; (c) Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut - Luchier Sophie