Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Calorimètre de Berthelot

Dossier IM59002854 réalisé en 2014

Fiche

Instrument de mise en évidence des chaleurs spécifiques.

Fin XIXème siècle.

Dénominations instrument de mise en évidence des chaleurs spécifiques
Aire d'étude et canton Nord - Pas-de-Calais - Tourcoing-Nord
Adresse Commune : Tourcoing
Adresse : 80 Boulevard Gambetta

On doit à Joseph Black (1728-1799), fondateur de la calorimétrie (c'est à dire la science qui mesure les quantités de chaleur) la conceptualisation des notions de chaleur massique (quantité de chaleur qu'il faut fournir ou prendre à l'unité de masse d'un corps pour que sa température s'élève ou s'abaisse de 1 °C) et de chaleur latente (chaleur échangée avec l'extérieur au cours d'un changement d'état du système). C'est vers 1865 que Marcelin Berthelot perfectionna la méthode des mélanges (Si l'on place dans une enceinte deux corps A et B de températures différentes, ils évoluent vers un équilibre thermique et la quantité de chaleur reçue par l'un est égale à la quantité de chaleur cédée par l'autre) en réalisant le calorimètre qui porte son nom.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Berthelot Marcelin,
Marcelin Berthelot (1827 - 1907)

Fils de médecin, Marcelin Berthelot (1827-1907) fut agréé comme préparateur au Collège de France en 1851. Il fut également professeur à l'Académie de médecine en 1863, au Collège de France en 1865, membre de l’Académie des Sciences en 1873, inspecteur général de l’Enseignement Supérieur à partir de 1877, président de la commission des substances explosives en 1878, et ministre de l’Instruction et des Beaux Arts de 1886 à 1887.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
inventeur

Le calorimètre est composé d'une boite extérieure constituée d'une double paroi enfermant de l'air (qui joue le rôle d'isolant), d'une boite intérieure qui contiendra le solide et l'eau, toutes deux fermées par un couvercle, d'un thermomètre et d'un agitateur. Ce système est dit adiabatique car il n'y a pas (ou quasiment pas) d'échanges thermiques avec l'extérieur.

Ce dispositif permet de mesurer la chaleur dégagée par la combustion d'un solide : un solide dont la masse est connue est porté à incandescence, puis plongé dans le calorimètre contenant de l'eau dont on a pris soin de noter la masse et la température. Il se produit alors un échange de chaleur entre les deux pour arriver à une température d'équilibre. L'agitateur permet de répartir la chaleur transmise par le solide de manière identique dans tout le récipient intérieur et le thermomètre de noter l'augmentation de température, et ainsi de déterminer le pouvoir calorifique du solide.

Catégories enseignement
Matériaux laiton
glace claire
Mesures h : 17.0 cm
d : 13.0 cm
h : 11.3 cm
d : 8.5 cm
h : 22.5 cm
h : 25.0 cm
États conservations oeuvre incomplète
(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général - GIRARD Karine
Karine GIRARD , né(e) GIRARD (02 septembre 1967 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.