Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Appareil de Van Hope

Dossier IM59002855 réalisé en 2014

Fiche

Instrument de mise en évidence des dilatations.

Fin XIXème siècle.

Dénominations instrument de mise en évidence des dilatations
Aire d'étude et canton Nord - Pas-de-Calais - Tourcoing-Nord
Adresse Commune : Tourcoing
Adresse : 80 boulevard Gambetta

Cet appareil a été inventé en 1805 par le physicien écossais Thomas Charles Hope (1766 - 1844) et lui a permis de prouver que l'eau atteint son maximum densité à 4°C. Le nom de cet instrument est passé dans le langage courant sous le nom d'appareil de Van Hope à une époque récente...

En effet, il est signalé dans le "Catalogue du matériel scientifique des lycées et collèges de garçons " de 1884, à la page 16 sous l’intitulé "appareil de Hope pour le maximum de densité de l'eau", au prix de 22 francs.

Il est impossible de dater avec précision les deux modèles encore au lycée, car ils ne portent aucune inscription gravée. Ils faisaient bien partie des instruments nécessaires à l'ouverture du cabinet de physique du lycée en 1885, mais la démonstration a continué à être pratiquée tout au long du XXème siècle et des appareils ont sans doute été rachetés régulièrement... Un modèle apparait d'ailleurs sur la paillasse de la salle de physique sur un cliché de 1956 ! Seule l'étiquette manuscrite posée sur l'un d'eux donne une idée de sa date.

L'appareil de Van Hope, encore au programme il y a une quarantaine d'année, mais plus actuellement, disparait petit à petit des laboratoires.

Période(s) Principale : limite 19e siècle 20e siècle

Une éprouvette à pied est entourée à mi-hauteur par un manchon métallique en forme de coupelle. Elle est percée de deux trous situés respectivement au-dessus et au-dessous du manchon destinés à accueillir des thermomètres.

C'est un appareil didactique, qui permet de montrer l'évolution de la dilatation de l'eau en fonction de la température.

L'expérience se déroule de la manière suivante : on remplit le tube d'eau à température ambiante tandis que le manchon est rempli de glace pilée, ce qui refroidit l'eau présente dans le tube. Le thermomètre inférieur baisse rapidement, tandis que celui supérieur reste stationnaire. Ceci montre que plus l'eau est froide et plus elle est dense, et se retrouve donc dans la partie inférieure du tube, tandis que l'eau plus "chaude" reste dans la partie supérieure.

Catégories enseignement
Structures matériau d'origine minérale, instrument didactique
Matériaux laiton
glace claire
Mesures h : 33.0 cm
d : 15.0 cm
(c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général - GIRARD Karine
Karine GIRARD , né(e) GIRARD (02 septembre 1967 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.